Précédent

ⓘ Dongfeng Peugeot-Citroën Automobiles. Dongfeng Peugeot-Citroen Automobile est une coentreprise entre lindustriel chinois Dongfeng Motor Corporation et le constr ..




Dongfeng Peugeot-Citroën Automobiles
                                     

ⓘ Dongfeng Peugeot-Citroën Automobiles

Dongfeng Peugeot-Citroen Automobile est une coentreprise entre lindustriel chinois Dongfeng Motor Corporation et le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroen. DPCA compte en 2006 deux implantations industrielles à Wuhan et à Xiangyang dans la province du Hubei. Après la troisième usine de Wuhan inaugurée en juin 2013, PSA obtient durant lété 2014 lautorisation pour une quatrième usine à Chengdu. Grâce à la stratégie et aux produits mis en place en 2012 et 2013 sous la présidence de Philippe Varin, les ventes de DPCA ont bondi de 28 % au premier semestre 2014, dans un marché global en hausse de 12.3%.

Dongfeng Citroen sest classé premier dans lenquête de satisfaction de J.D. Power en Chine, Dongfeng Peugeot se situant lui aussi nettement au-dessus de moyenne des constructeurs généralistes.

Dans le même temps, Dongfeng et PSA Peugeot Citroen sont en négociation pour une entrée au capital de PSA par Dongfeng. Le 20 janvier 2014, le conseil de surveillance de PSA valide la montée au capital de Dongfeng, à hauteur de 750 millions deuros, soit 14 % du capital.

                                     

1.1. Historique PSA en Chine Implantation de Citroen

Citroen est parmi les premiers constructeurs occidentaux implantés en Chine grâce aux relations nouées avec les officiels chinois par la vente depuis 1984 de 2500 CX. Avec son associé étatique Second Automobile Works ancien nom de DongFeng PSA fonde, pour Citroen uniquement, le 18 mai 1992 la coentreprise Shenlong Automobile actuel DPCA. Le premier produit issu de cette collaboration fut la Fukang DC7140 en 1992, mais la production en série débute réellement en 1995, sur la base dune Citroen ZX, à qui on a fait porter le nom chinois de "Prospérité et Santé". Une version tricorps Élysée et une version allongée 988 en ont été dérivées.

Les prévisions de 37 000 voitures en 1996, 75 000 en 1997 et 150 000 en 2000 ne sont pas tenues avec respectivement 7 200, 28 000 et 52 000 voitures, mais cela constitue un relatif succès.

                                     

1.2. Historique PSA en Chine Implantation de Peugeot

Peugeot fut lui associé à un fabricant de bus, GuangZhou contrôlé par la municipalité de Canton, mais avec à peine plus de 100 000 ventes de 1985 à 1997, cette tentative fut un échec.

Guangzhou-Peugeot assemble des 504 et 505 en CKD dès 1987, mais les rivalités politiques entre Pékin et Canton ainsi que linexpérience du partenaire, combiné à la naïveté de la direction française entraînent un relatif échec. En 1993, la Commission d’état de développement décide que les coentreprises n’atteignant pas 150 000 unités en 1997 seront abandonnées. Guangzhou-Peugeot est loin de lobjectif et la marque au lion jette léponge avec 1.6 milliard de yuans de dettes. Le dispositif sera repris par Honda dans la coentreprise Guangzhou Honda ; Guangzhou Automobile produira 117 000 unités en 2003.

Ce nest quen 2004 que la marque Peugeot sera de nouveau vendue en Chine.

                                     

1.3. Historique PSA en Chine Lère DPCA: un groupe, trois marques

Dans le plan stratégique de PSA pour la décennie 2000-2010 de Jean-Martin Folz, la Chine est avec lAmérique du Sud et lEurope centrale une des trois zones stratégiques de développement. Cet engagement a été symbolisé en Chine par la transformation de la coentreprise en DPCA, qui annonçait le retour de Peugeot.

Après une importation de véhicules Peugeot en 2001 et 2002, la coentreprise DPCA a été étendue à cette seconde marque en 2002, les premiers modèles étant mis sur le marché en 2004. La Peugeot 307, dans une variante tricorps, a montré la volonté de proposer une gamme moderne en Chine, alors que cette même année, Citroen souffrait du vieillissement de sa gamme Fukang.

Alors que le marché se développait très vite entre 2000 et fin 2003, PSA décida de développer ses installations industrielles. Cependant, la gamme alors vieillissante et le coup de frein sur le crédit décidé par le pouvoir fit chuter les ventes 2004. Après quelques mois de flottement, PSA décida de maintenir son effort. Malgré des résultats déficitaires en 2004 et au premier semestre 2005 et une chute de la part de marché de 9 % en 2000 à moins de 5 % en 2004, les nouveaux modèles relancèrent sensiblement les ventes en 2005.

2006 voit la poursuite du renouvellement de la gamme avec pas moins de trois nouveaux modèles. Les ventes progressent moyennement, mais DPCA devient bénéficiaire. Début avril 2006, DPCA a annoncé la création ou lachat dune seconde usine terminale pour 2009 de manière à pouvoir produire 450 000 véhicules avec lambition de voir sa part de marché dépasser 8 %. La seconde unité à Wuhan produira des véhicules issus de la plate-forme 3, sur laquelle est fabriquée la Citroen C5.

Malgré de nouveaux modèles C2, C4, 307 tricorps…, les parts de marché baissent faute de pouvoir répondre efficacement aux attentes de la clientèle. Le nouveau PDG Christian Streiff nomme en 2007 un responsable dunité business-unit Chine pour que DPCA soit plus réactif et plus performant. Au premier semestre 2008, dans un marché en hausse de 14 %, les ventes de DPCA nont encore progressé que de 1.3 % Peugeot +13.8 %, Citroen -5.3 % avec 103 800 ventes.

En juin 2013, DPCA inaugure sa troisième usine à Wuhan. Cette nouvelle implantation va permettre à Dongfeng et PSA daugmenter leurs volumes de production de 450 000 à 600 000 véhicules par an d’ici à quelques mois, puis 750 000 à l’horizon 2015. DPCA va produire la berline tricorps Citroen C-Elysée II ainsi que sa jumelle à la calandre près Peugeot 301. À mi-2013, les ventes de lalliance sont en progression de 33 % par rapport à la même période de 2012, grâce aux Peugeot 3008 et Citroen C4L.

Crée en juillet 2009, la marque Fengshen est créée par DPCA. Elle vend 4 modèles différents: Fengshen A60, une berline quatre portes de taille moyenne disponible avec un moteur de 2.0 litres, la Fengshen H30, une berline cinq portes compacte, la Fengshen H30 Croix, un VUS à cinq portes compacte et la Fengshen S30, une berline quatre portes basée sur la plate-forme de la Peugeot 307.

En août 2019, Dongfeng Peugeot-Citroen Automobiles, en difficulté commerciale et financière, annonce la suppression de 4 000 postes sur les 8 000 que la coentreprise compte.



                                     

2.1. Modèles construits Modèles PSA

Citroen

  • Citroen C3-XR restylé 2019-
  • Citroen C-Elysée I 2007-2013
  • Citroen C5 Aircross 2017-
  • Citroen Fukang 988 1998-2011
  • Citroen C2 fin 2006-fin 2015 dérivé de la Peugeot 206
  • Citroen C4L 2012-2016
  • Citroen Xsara 2003 - 2005
  • Citroen C3-L 2020-
  • Citroen Fukang 1996 -2003
  • Citroen Xsara Picasso novembre 2001-2010
  • Citroen C-Quatre 2009-2016
  • Citroen C4L restylée 2016-
  • Citroen C6 II 2016-
  • Citroen C4 Aircross 2018-
  • Citroen C4 Berline 2015-
  • Citroen Elysée juin 2002-2007
  • Citroen C5 II restylée 2013-2017
  • Citroen C-Elysée II restylée 2017-2020
  • Citroen C3-XR 2014-2019
  • Citroen C-Elysée II 2013-2017
  • Citroen C5 II 2009-2013
  • Citroen C5 II 2e restylage 2017-
  • Citroen C-Triomphe avril 2006-2014

Peugeot

  • Peugeot 307 Berline début 2008-2014
  • Peugeot 508L 2019-
  • Peugeot 408 I 2010-2014
  • Peugeot 5008 II 2017-
  • Peugeot 308 S 2015-2018
  • Peugeot 3008 I restylé 2016-
  • Peugeot 508 restylée 2014-2018
  • Peugeot 307 Sedan avril 2004-2014
  • Peugeot 408 II restylée 2018-
  • Peugeot 508 2011-2014
  • Peugeot 301 restylée 2017-
  • Peugeot 408 II 2014-2018
  • Peugeot 301 2013-2017
  • Peugeot 3008 I 2012-2016
  • Peugeot 308 II sedan 2016-
  • Peugeot 308 Sedan 2011-2016
  • Peugeot 207 2007-2014 version modernisée de la 206
  • Peugeot 206 janvier 2006-2011
  • Peugeot 4008 II 2016-